• slidebg1
  • darkblurbg
  • darkblurbg

Notre campagne, un milieu de vie à partager – Les odeurs

Sous navigation
Notre campagne, un milieu de vie à partager – Les odeurs
27 août 2020

À la campagne, certaines odeurs saisonnières liées aux activités agricoles, telles que l’épandage, peuvent être incommodantes. Mais le fumier est un engrais naturel, important dans la régénérescence des sols cultivables. En clair, il nourrit la terre pour que celle-ci puisse, à son tour, nous nourrir en faisant pousser les végétaux, légumes et céréales.

Les agriculteurs mettent en place des méthodes efficaces pour diminuer les odeurs dues à l’élevage et à la fertilisation des sols. Par exemple, ils enfouissent directement les engrais ou ils utilisent des machineries avec des rampes qui permettent d’abaisser la propulsion du fumier. Certains producteurs agricoles plantent aussi des écrans boisés, d’autres entreposent le fumier dans des fosses étanches avec toiture, améliorent la ventilation de leurs bâtiments ou compostent les déjections animales. Les pratiques évoluent car l’agriculture est un heureux mélange de plusieurs techniques qui permettent d’avoir des terres cultivables en santé, tout en prenant soin de son voisinage.

Une initiative de la Fédération de l’UPA de la Montérégie, de 13 MRC et de l’agglomération de Longueuil, soutenus par le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation (MAPAQ)