• slidebg1
  • darkblurbg
  • darkblurbg

Suivi sur la situation de l’eau potable

Sous navigation
Suivi sur la situation de l’eau potable
9 septembre 2016

Voir l’historique complet des nouvelles au sujet de la situation de l’eau potable au bas de cette page

 

Suivi sur la situation de l’eau potable

Levée de l’avis d’ébullition

Le 15 septembre 2016 – La Ville de Saint-Rémi informe ses citoyens en milieu urbain de la levée de l’avis d’ébullition de l’eau potable qui était en vigueur. Il n’est donc dorénavant plus nécessaire de faire bouillir l’eau avant de la consommer.

En effet, suite les dernières analyses confirment que l’eau peut maintenant être consommée sans précaution particulière. Les échantillons sont conformes aux normes du Ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques MDDELCC.

La mairesse de Saint-Rémi, madame Sylvie Gagnon-Breton est heureuse que cette situation soit résolue et remercie la population de sa patience et de sa compréhension.

Poursuite des analyses

Le 9 septembre 2016 – La semaine dernière un échantillon sur seize a démontré la présence de coliformes totaux. Ceci nous a obligé à recommencer les analyses sur le réseau cette semaine. Nous sommes en attente des résultats.

Visite du ministère

Le 2 septembre 2016 – Lundi dernier, le MDDELCC est venu visiter les installations du puits #13. Il nous a donné son accord pour réaliser le relevé des échantillons. Ceci a donc été fait dès mardi et mercredi. Nous sommes en attente des résultats.

Remise des documents

Le 26 août 2016 – Cette semaine, nous avons transmis au MDDELCC les différents documents demandés. Nous attendons une confirmation de date de leur part pour la visite d’inspection. Celle-ci a pour but de faire la démonstration que lors des travaux, la
Ville a respecté les exigences prévues au certificat d’autorisation qui lui a été délivré.

Visite du ministère prévue la semaine prochaine

Le 19 août 2016 – Au courant de la semaine prochaine, une visite des installations au puits #13 est prévue avec les représentants du MDDELCC.  Cette visite a pour but de faire la démonstration que lors des travaux, la Ville a respecté les exigences prévues au certificat d’autorisation qui lui a été délivré. Suite à cette visite, des recommandations nous serons remises par le ministère. À la réception des recommandations, nous vous aviserons de la suite des événements.

Première série d’analyses

Le 11 août 2016 – Nous avons débuté la première série d’analyses demandée par le ministère. La loi prévoit un minimum de deux semaines pour ces tests. Nous espérons que les résultats seront satisfaisants pour permettre la levée de l’avis d’ébullition par le MDDELCC.

Le système de chloration est en marche

Le 5 août 2016 – Le système de chloration est déjà en marche dans le but de faire des essais pour obtenir le bon dosage.  Parallèlement, nous devons procéder à des essais de 72 heures afin de stabiliser le taux de chlore dans l’eau avant de pouvoir réaliser les analyses demandées par le ministère. Tout se déroule bien comme prévu.

L’ajustement de la télémétrie est terminé

Le 29 juillet 2016 – Nous avons terminé l’ajustement de la télémétrie, c’est-à-dire le branchement du contrôle à distance. La semaine prochaine, nous débuterons dans le réseau les analyses demandées par le ministère (MDDELCC), dans le but de lever l’avis d’ébullition dans les plus brefs délais.

Étape de démarrage et calibrage

Le 15 juillet 2016 – À travers le processus de démarrage, nous avons constaté qu’une pièce était défectueuse. Elle a été commandée et remplacée. Ainsi, le démarrage et le calibrage des équipements ont débuté. La période estimée pour ces manœuvres est d’environ 15 jours afin d’obtenir des données constantes. Par la suite, nous pourrons entamer les analyses demandées par le ministère (MDDELCC) afin de lever l’avis d’ébullition.

Travaux terminés

Le 23 juin 2016 – Les travaux d’installation sont terminés. Nous entamons maintenant les démarches pour faire les démonstrations nécessaires auprès du ministère (MDDELCC) afin de lever l’avis d’ébullition.

L’assemblage sur place a débuté

Le 10 juin 2016 – L’assemblage des équipements a débuté sur place. Un léger retard est prévu dû à la livraison des filtreurs. Cependant, tous les efforts sont mis afin de terminer les  travaux dans les plus brefs délais pour, ensuite, faire les démonstrations nécessaires au ministère (MDDELCC) afin de lever l’avis d’ébullition.

Rencontre avec le ministère

Le 20 mai 2016 – Le 18 mai, le ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques est venu nous rencontrer afin de faire le suivi de l’avancement des travaux. L’équipement a été préassemblé. L’installation du matériel à l’intérieur du bâtiment débutera d’ici 15 jours.

Réception d’une partie des équipements

Le 6 mai 2016 – Tel que prévu, nous avons reçu une partie des équipements pour la phase 2 des travaux. La seconde portion arrivera d’ici quelques semaines. L’installation débutera donc sous peu. Ainsi, l’échéance des travaux demeure inchangée, soit le mois de juin.

Phase 2 à venir bientôt

Le 15 avril 2016 – Le  tuyau en serpentin récemment installé, jouant le rôle de zone de trempage avant la distribution de l’eau dans le réseau d’aqueduc, a été testé avec succès et respecte les normes d’efficacités recherchées. Il est maintenant temps de se tourner vers la phase 2 des travaux avec  l’arrivée imminente des équipements de chloration et des réacteurs UV qui seront installés au puits #13.  Tout indique que les équipements seront livrés selon les termes prévus, donc  que l’échéance des travaux demeure inchangée, soit le mois de juin.

Succès des tests de conformité

Le 8 avril 2016 – Faisant suite aux travaux de la phase 1, consistant à l’installation d’un tuyau en serpentin jouant le rôle de zone de trempage, les tests de conformité aux normes ont été effectués avec succès. Le  contracteur est donc en mesure d’entreprendre la construction d’un chemin pour faciliter la circulation sur le site du puits #13, tel que prévu au devis. Par ailleurs, la Ville se prépare à l’arrivée prochaine des équipements (chloration et réacteurs UV) à être installés durant la phase 2. L’échéance des travaux, prévue pour juin, demeure inchangée.

Tests en cours

Le 1er avril 2016 – Nous effectuons présentement les tests nécessaires afin de s’assurer de la conformité de ces installations avec les exigences du ministère (MDDELCC) et surtout de l’atteinte des résultats escomptés avec le tuyau en serpentin. Par ailleurs, l’échéancier prévoit toujours la fin des travaux pour juin 2016 et la levée de l’avis d’ébullition le plus tôt possible après cette date.

20160301_135808

Phase 1 des travaux complétée

Le 22 mars 2016 – La phase 1 des travaux d’installation d’un système  de traitement de l’eau du puits #13 est maintenant complétée avec succès.  Ces travaux consistaient en l’installation d’un tuyau en serpentin qui servira de zone de trempage entre les équipements de chloration de l’eau et le système d’aqueduc de la municipalité.  La phase 2, consistant à installer des équipements de chloration de l’eau et des réacteurs UV, débutera aussitôt la réception du matériel nécessaire. L’échéance finale des travaux est toujours prévue pour juin.

PRÉSENTATION DU 8 FÉVRIER 2016

La  présentation du 8 février dernier,  faite par Benoit Barbeau, ingénieur et professeur à l’école Polytechnique est maintenant disponible EN CLIQUANT ICI.  Notez également  que la page web concernant le suivi de la situation de l’eau est mise à jour régulièrement et que vous pouvez y référer pour connaître les actions entreprises et à venir dans cet important dossier.

Contrat octroyé pour l’installation des équipements de traitement de l’eau

Le 11 février 2016 – Faisant suite à l’appel d’offre se terminant le 22 janvier dernier, le contrat d’installation des équipements de traitement de l’eau du puits #13 a été octroyé à Plomberie Brébeuf Inc. pour un montant de 321 366 $.  La fin des travaux est prévue pour juin et les coûts de ceux-ci sont entièrement défrayés par le programme de la taxe sur l’essence et contribution du Québec (TECQ) du gouvernement québécois.

Des tests de sol en vue de débuter les travaux d’installation des équipements de traitement de l’eau

Le 14 janvier 2016 – Suite à la livraison du certificat d’autorisation par le ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MDDELCC), la Ville de Saint-Rémi a pu débuter la phase 1 des travaux d’installation d’un système de traitement de l’eau du puits #13, le mercredi 13 janvier.

La température clémente des premières semaines de l’hiver a rendu possible la réalisation des premiers tests de sol en vue de l’installation d’un tuyau en serpentin, qui servira de zone tampon entre les équipements de traitement d’eau et

le réseau d’aqueduc de la Ville.  Puisque ce dernier doit être enfoui, l’état actuel du sol est très déterminant pour la suite des travaux, mais surtout pour la longévité du tuyau lui-même.

L’appel d’offre pour la phase 2 des travaux a aussi été mis en branle dès la réception du certificat d’autorisation du MDDELCC.  Le dépôt des soumissions prendra fin le 22 janvier prochain et consiste à l’achat et l’installation d’équipements de traitement de l’eau du puits #13, notamment de deux réacteurs UV et d’un appareil de chloration. Ceux-ci seront raccordés au tuyau en serpentin installé lors de la phase 1 pour compléter ainsi les travaux et permettre la levée de l’avis d’ébullition.

Suivant l’adjudication du contrat, la compagnie retenue débutera les travaux dès la réception des équipements, dans un délai d’environ huit semaines. Par la suite,  la durée des travaux d’installation de la phase 2 avoisinera également les six à huit semaines.

«Nous sommes très optimistes de pouvoir compléter les travaux pour le mois de mai.  Le conseil municipal et toute l’équipe de la Ville mettent beaucoup d’énergie afin d’en arriver à la solution retenue par le ministère.  Ce matin, avec ces premiers tests de sol, le projet est plus concret que jamais et on avance vers la levée de l’avis d’ébullition», a soutenu Sylvie Gagnon-Breton, mairesse de Saint-Rémi.

Toute l’information sur l’évolution des travaux et sur l’état de situation de l’eau potable est mise à jour régulièrement sur le site web de la Ville ainsi que sur l’enseigne numérique à l’intersection de la route 221 et de la rue Notre-Dame.

La Ville de Saint-Rémi vient de franchir une étape importante afin de faire lever l’avis d’ébullition d’eau en vigueur

Le 15 décembre 2015 – La Ville de Saint-Rémi vient de franchir une étape importante afin de faire lever l’avis d’ébullition d’eau en vigueur. Le ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MDDELCC) lui a en effet accordé un certificat d’autorisation (CA) lui permettant de débuter les travaux de traitement de l’eau du puit #13.

La Ville et son consultant, la firme BHP Experts-Conseils, ont redoublé d’effort au court des derniers mois pour proposer une solution qui rencontre les critères du MDDELCC.  Depuis le dépôt de la demande de certificat d’autorisation en octobre,  le ministère a sollicité la Ville en plusieurs occasions afin d’obtenir des compléments d’information nécessaires à une prise de décision.

«Nous sommes très heureux de pouvoir annoncer que les travaux de la phase 1 pourront commencer dès les premières semaines de janvier 2016.  Nous avions déjà octroyé un contrat le 30 novembre dernier mais étant dans la période de fêtes nous devons attendre en début de 2016», a lancé la mairesse Sylvie Gagnon-Breton lors de l’assemblée publique du 14 décembre. « Je suis non seulement heureuse de recevoir cette bonne nouvelle, mais aussi très soulagée.  Le conseil a mis beaucoup d’effort pour que la situation de l’eau se normalise et nous voyons la lumière au bout du tunnel. Enfin!»

Concernant la phase 2, suite à l’obtention du certificat d’autorisation, la Ville connaît maintenant la liste exacte des équipements requis par le ministère.  « Notre consultant s’affaire a terminé les plans et devis en vue d’aller en appel d’offre dès la semaine prochaine. Celle-ci consiste à l’achat, à l’installation et au raccordement de pièces d’équipement au tuyau en serpentin installé lors de la phase 1.  Ces équipements auront pour fonction de traiter l’eau du puit #13 et, par le fait même, de faire lever l’avis d’ébullition d’une minute.  Il s’agit entre autres de réacteurs UV et d’un système de chloration avec filtres», a précisé la mairesse Sylvie Gagnon-Breton

«La durée des travaux de la phase 2 avoisine les huit semaines. Nous prévoyons être en mesure d’octroyer le contrat suite à l’appel d’offres à la fin janvier.  Toutefois, tous les travaux que nous pourrons effectuer avant la réception des équipements seront complétés.  On se croise les doigts pour que Dame Nature soit de notre côté», ajoute-t-elle.

À terme, le coût estimé du projet  s’élèvera entre 700 000$ à 1 000 000$  que la Ville compte financer par le biais du programme TECQ du gouvernement du Québec.  Toute l’information sur l’évolution des travaux et sur l’état de situation de l’eau potable est mise à jour sur le site web de la Ville ainsi que sur l’enseigne numérique à l’intersection de la route 221 et de la rue Notre-Dame.

 

11 décembre 2015 – Les informations requises dans le cadre de notre demande du certificat d’autorisation (CA) du MDDELCC (ministère de l’environnement) sont complétées.  L’étude suit son cours.  Notre consultant travaille sur les plans et devis pour la phase 2 (les équipements pour le traitement de l’eau) en vue d’être prêt pour aller en appel d’offres dès la réception du certificat.

4 décembre 2015 – Une assemblée extraordinaire s’est tenue le 30 novembre dernier et  le conseil municipal a adjugé un contrat au montant de 193 552 $ à la compagnie Construction Bau-Val Inc., pour la phase 1 de la mise en place d’un système de traitement des eaux du puits # 13 (serpentins).  Les travaux pourront débuter dès la réception du certificat d’autorisation du MDDELCC (ministère de l’environnement) et selon la température.  Également, tel que demandé par le Ministère, le conseil a entériné une résolution concernant l’engagement de la Ville à effectuer des échantillonnages hebdomadaires au niveau de l’eau brute.  La Ville  continue avec son consultant d’assurer des communications  rapides et efficaces avec le ministère afin de répondre sans délai aux différentes demandes.

26 novembre 2015 – L’ouverture des soumissions pour les travaux en phase 1 de la mise en place du système de traitement des eaux du puits no 13 (serpentins) a eu lieu le 19 novembre dernier.  Nous sommes présentement à valider la conformité des soumissions.

Nous procéderons sous peu à l’octroi du contrat afin de débuter les travaux dès la réception du certificat d’autorisation du MDDELCC.  Notre consultant a transmis au ministère l’ensemble des informations requises jusqu’à maintenant pour  poursuivre l’étude de notre demande.

19 novembre 2015 – L’étude de notre dossier et de la solution proposée afin de faire lever l’avis d’ébullition préventif se poursuit par le MDDELCC (ministère de l’Environnement).  Les demandes de précisions récemment demandées par le ministère sont de nature technique et nos experts y répondent sans délai.  Bref, le dossier avance normalement et tous collaborent pour que les travaux nécessaires débutent rapidement.

9 novembre 2015 – Suite au dépôt de notre requête de certificat d’autorisation auprès du ministère (MDDELCC), ce dernier nous a déjà demandé des compléments d’information afin de compléter notre dossier. Nous travaillons conjointement avec les fonctionnaires du ministère dans un esprit très collaboratif.

Suivez les détails de l’avancement de la situation de l’eau à toute les semaines. Ici même sur le site Internet et aussi dans l’Écho, distribué à votre porte chaque semaine.

Bref, le dossier de l’eau potable avance à grand pas!

 

21 octobre 2015 – Nous vous informons que la demande d’autorisation  pour la mise en place d’un système de traitement du puits no 13 a été transmise cette semaine au Ministère du Développement Durable, Environnement et Lutte contre les Changements Climatiques.

Selon la Loi, le Ministère dispose de 70 jours pour étudier la demande.  Toutefois, nous sommes confiants qu’ils feront le nécessaire afin de réduire ce délai.

Dans le but d’accélérer les processus de mise en place de la solution, lors d’une séance extraordinaire tenue le 19 octobre dernier, le conseil municipal a autorisé les procédures d’appels d’offres pour la fourniture et l’installation des équipements nécessaires au traitement de l’eau et  décrété des travaux en régie interne afin de favoriser la réalisation des travaux d’excavation avant la période de gel.  Cependant, les travaux ne pourront débuter avant l’obtention de l’autorisation du MDDELCC.

 

Le mandat confié à la firme BHP Experts Conseils avance à grands pas

 

19 octobre 2015 – Le mandat confié à la firme BHP Experts-Conseils afin de préparer, notamment,  les plans et devis pour un système de traitement de l’eau avance à grand pas.  En effet, nous sommes à l’étape de finaliser la conception et à trouver les solutions qui seront bénéfiques autant à long terme qu’à court terme.

L’arrimage vers une solution globale permanente à mettre en place s’effectue également avec la précieuse collaboration du ministère du Développement durable, de l’Environnement et de Lutte contre les changements climatiques (MDDELCC).  La Ville compte déposer sa demande officielle de certificat d’autorisation d’ici la fin du mois d’octobre.

Dès la réception de nouvelles informations, un communiqué sera émis. 

 

Toutes les nouvelles sur le même sujet

 

Tous les résultats d’analyse de l’eau potable (depuis mars 2015)

15 janvier 2016 – Des tests de sol en vue de débuter les travaux d’installation d’équipements de traitement de l’eau

15 décembre 2015 – La Ville obtient le certificat d’autorisation du MDDELCC

13 Août 2015 – Suivi sur la situation de l’eau potable – Mandat à la firme BHP Experts Conseils

16 juillet 2015 – Suivi sur la situation de l’eau potable – Rencontre avec le Ministère

1er juillet 2015 – Suivi sur la situation de l’eau potable – Maintien de l’avis d’ébullition

12 mai 2015 – Suivi sur la situation de l’eau potable – Un deuxième mandat d’octroyé

11 mai 2015 – Ville de Saint-Rémi a octroyé un contrat à la firme BHP Conseils

2 avril 2015 –  Suivi sur la situation de l’eau – Maintien de l’avis d’ébullition

25 mars 2015 – Suivi sur la situation de l’eau potable – Échantillon des piézomètres

27 février 2015 – Nouvelle vague d’échantillonnages

24 février 2015 – Bris d’aqueduc et avis d’ébullition

23 février 2015 – Les résultats des échantillons d’eau potable conformes

16 février 2015 – Avis d’ébullition toujours en vigueur – 1 minute

9 février 2015 – Avis d’ébullition – 1 minute

 

Suivi sur la situation de l’eau potable – Mandat à la firme BHP Experts Conseils