• slidebg1
  • darkblurbg
  • darkblurbg

Info-environnement

Sous navigation

 composteur-baril-deauPROGRAMMES DE SUBVENTION À L’ACHAT
Composteur domestique et baril récupérateur d’eau de pluie

La Ville de Saint-Rémi vous rappelle que les programmes de subvention à l’achat de baril récupérateur d’eau de pluie et de composteur domestique sont toujours en vigueur. Vous avez jusqu’au 1er novembre 2017 pour déposer vos demandes. La subvention vise l’achat de ces équipements dans un commerce de Saint-Rémi. La subvention est de 50% du coût d’achat jusqu’à concurrence de 50$. Pour lire les  conditions et accéder aux formulaires obligatoires à remplir, vous pouvez consulter les dépliants un peu plus bas sur cette page, à la Mairie ou dans les quincailleries locales.

Programme de subvention à l'achat de barils récupérateur d'eau de pluie

Dépliant – Programme de subvention à l’achat de barils récupérateur d’eau de pluie

Pourquoi installer un baril récupérateur d’eau de pluie?

Au Québec, l’utilisation extérieure de l’eau représente en moyenne 30% de la consommation de l’eau potable d’une résidence. Ainsi, installer un baril récupérateur d’eau de pluie permet de réduire de façon considérable la consommation en eau potable et ainsi:

  • Réduire sa facture liée à l’utilisation de l’eau potable;
  • Réduire la pression sur la nappe phréatique de l’eau puisée par les puits municipaux;
  • Réduire la quantité d’eau qui s’égoutte dans les réseaux d’égout s municipaux et donc réduire les coûts de transport et de traitement de ces eaux;
  • Utiliser une eau non chlorée, à une température ambiante pour l’arrosage du jardin ou le lavage des véhicules, sans tenir compte des restrictions contenues dans les règlements municipaux.

Conditions du Programme *

  • La subvention équivaut à 50% du coût d’achat jusqu’à concurrence de 50$;
  • Une seule remise est autorisée par propriété résidentielle;
  • Le baril récupérateur d’eau de pluie doit être installé conformément au guide d’installation du fabricant;
  • L’objet acquis doit être commercialisé, mis en vente et distribué comme étant un baril récupérateur d’eau de pluie L’auto fabrication d’un composteur domestique ne donne pas droit à la subvention;
  • Le baril récupérateur d’eau de pluie doit avoir été acheté chez un commerçant de Saint-Rémi;
  • Toutes les taxes foncières ont été payées;
  • La demande de remise, incluant le formulaire et la facture doit être remis au Service de la Planification du territoire avant le 1er novembre 2016.

* Les conditions du règlement V633-2016–00 prévalent.

** La Ville de Saint-Rémi se réserve le droit de prolonger le programme ou d’y mettre fin selon les fonds disponibles.

 

Installation et utilisation

Le baril récupérateur d’eau de pluie doit être installé sur une surface stable, selon les indications du fabricant.

Placez le baril dans la cour arrière ou latérale du bâtiment, à une distance minimale d’un mètre de la limite de terrain, afin de respecter l’intimité et l’environnement de vos voisins.

Dirigez la conduite de trop-plein vers votre jardin, une plate-bande ou la pelouse à une distance de 1,5 mètre de la fondation.

Il est également recommandé de surélever votre baril sur un socle de bois ou de béton, afin de pouvoir glisser un arrosoir sous le robinet (environ 30 cm), puisque l’eau de votre baril s’écoule par gravité. Il est possible d’utiliser un tuyau doté de petits trous pour l’arrosage goutte à goutte de la pelouse, de la haie ou du jardin.

 

Remisage et entreposage

À l’automne, le baril doit être vidé de son contenu avant la période de gel. Il est préférable de l’entreposer afin d’éviter qu’il ne se brise. S’il est laissé à l’extérieur, prenez soin de recouvrir le dessus du baril ou de le renverser pour éviter que la neige et la glace ne s’accumulent à l’intérieur. N’oubliez pas de replacer la gouttière.

Au printemps, rebranchez le système après les risques de gel.


Trucs et astuces pour économiser l'eau au quotidien

SOURCE : Programme d’économie d’eau potable

Visionnez les capsules web du Programme d’économie d’eau potable  pour apprendre des trucs simples pour économiser l’eau potable!

Intérieur

  • Cuisine
    • Faites votre vaisselle dans un évier rempli d’eau savonneuse ou remplissez votre lave-vaisselle au maximum.
    • Placez un pichet d’eau dans le réfrigérateur pour la garder bien fraîche.
    • Nettoyez les fruits et légumes à l’aide d’une brosse dans l’évier plutôt que de laisser couler l’eau du robinet inutilement.
  • Salle de bain
    • Coupez l’eau le temps de vous laver le visage, vous brosser les dents ou vous raser.
    • Prenez une douche plutôt qu’un bain.
    • Favorisez une douche de de 5 minutes.
    • Interrompez la douche lorsque vous vous lavez les cheveux ou que vous vous savonnez.
    • Tirez la chasse d’eau seulement lorsque nécessaire. N’utilisez pas la toilette comme une poubelle!
    • Placez un outil réducteur de volume pour le réservoir de la toilette.
    • Utilisez des pastilles pour la détection de fuites des toilettes.
    • Remplissez un seau d’eau savonneuse pour laver le bain et le lavabo au lieu de laisser l’eau couler et utilisez des produits qui ne sont pas nocifs pour l’environnement.
    • Choisissez une toilette à faible consommation d’eau (6 litres ou double chasse).
    • Installez un aérateur sur le robinet de la salle de bain.
    • Installez une pomme de douche à faible débit.
    • Assurez-vous de régler le niveau d’eau de la laveuse en fonction de la quantité de vêtements à laver.
  • Autres
    • Réutilisez l’eau de cuisson des légumes et des pâtes, de l’aquarium ou du déshumidificateur pour arroser les plantes.
    • Isolez votre réservoir à eau chaude. En réduisant les pertes de chaleur, vous obtiendrez de l’eau chaude plus rapidement.

Extérieur

  • Jardinage
    • Plantez la bonne plante au bon endroit : une plante nécessitant du soleil au soleil, et une plante nécessitant de l’ombre à l’ombre. Portez également une attention particulière au type de sol adéquat pour la plante. De cette manière, vous optimiserez l’arrosage et l’apparence de vos plantes.
    • Favorisez des pots et des caches pots de couleurs claires ce qui réduit la vitesse d’assèchement de la terre dans ces contenants.
    • Assurez-vous d’arroser le matin ou le soir au pied des plantes. En plus d’éviter l’évaporation, en arrosant en profondeur plutôt qu’en surface, on économise l’eau et on favorise le développement racinaire de la plante. Il faut savoir que si on mouille les feuilles en plein soleil, celles-ci risquent de brûler, ce qui donne un mauvais aspect à la plante
    • Redirigez l’eau des gouttières dans les plates-bandes ou sur le gazon et non sur le patio ou sur l’entrée de la voiture. De cette façon, vous récupérez l’eau de pluie pour l’arrosage du jardin
    • Procurez-vous un baril récupérateur d’eau de pluie pour laver la voiture, arroser les plantes et remplir l’aquarium.
  • Pelouse
    • Gardez le gazon plus long (6 cm), il retiendra davantage l’humidité et gardera une meilleure apparence. Selon la FIHOQ, la première tonte devrait se faire à environ 5 cm, puis le gazon peut demeurer d’une longueur de 8 à 10 cm durant l’été, ne pas être coupé lors de sécheresse et être maintenanu à 5 cm à l’automne.
    • Utilisez un pluviomètre pour connaître la quantité d’eau tombée sur votre gazon. 2 à 3 cm suffisent par semaine pour garder le gazon en santé.
  • Piscine
    • Remplissez votre piscine à moins de 20 cm du bord afin de réduire les éclaboussures.
    • Utilisez une toile pour recouvrir la piscine afin de prévenir l’évaporation de l’eau.
  • Voiture
    • Utilisez un seau d’eau plutôt que le boyau d’arrosage pour laver la voiture.
    • Utilisez des produits qui ne nécessitent pas d’eau pour laver la voiture.
  • Entrée
    • Utilisez un balai ou l’eau de pluie pour nettoyer l’asphalte de l’entrée. C’est encore plus efficace qu’un boyau d’arrosage!
  • Au travail
    • Recyclez le papier. La production d’une tonne de papier nécessite plus de 26 000 litres d’eau!
    • Imprimez vos documents recto-verso. Vous économisez ainsi 10 litres d’eau par feuille
    • Encouragez votre employeur à utiliser des dispositifs à débit réduit au sein de son entreprise.
    • Gardez un pichet d’eau au frais.
    • Utiliser des verres et des bouteilles réutilisables. L’eau du robinet est excellente pour la santé!

Compost à la maison

Dépliant – Programme de subvention à l’achat d’un compsteur domestique

Pourquoi faire du compost à la maison?

  • Diminution de la quantité de matière résiduelle domestique envoyée à l’enfouissement

44% des matières résiduelles domestiques sont d’origine organique et 36% peuvent être compostées dans un composteur domestique.

  • Diminution de la quantité de matière résiduelle domestique envoyée à l’enfouissement 

La décomposition de la matière organique dans les sites d’enfouissement cause la production de méthane, un puissant gaz à effet de serre qui contribue aux changements climatiques.

Cette décomposition produit aussi un liquide (lixiviat) qui doit être contenu et traité pour éviter la contamination des eaux souterraines.

  • Production d’un surplus de terre de qualité pour les jardins, plates-bandes et plantes en pot

Le compost a de nombreuses vertus, il :

  • Équilibre la structure du sol;
  • Contribue à une meilleure rétention de l’eau et des éléments minéraux;
  • Libère des éléments nutritifs tout au long de l’année;
  • Réduit le recours aux engrais chimiques

Intéressé à faire du compost à la maison? Consultez le Guide du compostage domestique réalisé par la MRC de Beauharnois-Salaberry. (Veuillez noter qu’il y a des différences en ce qui concerne les matières acceptées et refusées à l’écocentre)

Problèmes et solutions liés au compostage domestique

PROBLÈMES CAUSES SOLUTIONS

 

Le composteur dégage

une mauvaise odeur

Trop d’humidité ou

manque d’oxygène

Ajouter des matières

brunes et aérer

La décomposition est

très lente

 

Manque d’humidité ou

matières nocives pour les

microorganismes

Ajouter des matières vertes ou

arroser le compost avec de l’eau –

enlever les matières à éviter

Le compost attire

les mouches

Matières vertes trop

exposées

 

Recouvrir les matières vertes avec

des matières brunes

Le compost attire

la vermine

Présence de matières à

éviter (ex : viande)

 

Ajouter des poils de chien ou des

cheveux dans le composteur et

enlever les matières à éviter

 

 

Source: Le compostage domestique – pour soi et pour l’environnement, produit par Nature-Action Québec


Entretien écologique de la pelouse

Saviez-vous que, comme toute autre matière organique, les rognures de gazon jetées aux ordures et éliminées au site d’enfouissement causent la production de méthane, un puissant gaz à effet de serre qui contribue aux changements climatiques. De plus, l’usage généralisé des pesticides et des engrais chimiques rend la pelouse très pauvre au niveau écologique, la rend dépendante à ces produits et finalement, plus vulnérables aux parasites

Voici donc quelques conseils afin de gérer efficacement et sainement votre pelouse :

  • Il ne faut pas systématiquement enlever tous les mauvaises herbes, car il y en a qui sont bénéfiques pour la santé de votre pelouse (par exemple : le trèfle)
  • Il faut aérer la pelouse afin de d’augmenter sa capacité pour la rétention d’eau et pour faciliter la circulation de l’air
  • Il faut ajouter de la chaux ou de la cendre de bois si le pH est plus bas que 6
  • Il faut exiger un mélange d’engrais 100% naturel qui se disperse lentement dans le sol et il est préférable de l’appliquer au printemps ou à la fin de l’été
  • Il faut tondre le gazon à environ 8 cm car cela empêche la germination de la plupart des mauvaises herbes tout en augmentant l’efficacité de l’arrosage
  • Il est préférable de laisser les rognures de gazon sur la pelouse, car elles contiennent beaucoup de minéraux qui nourrissent la pelouse tout en permettant la diminution de l’utilisation d’engrais
  • L’utilisation d’une tondeuse déchiqueteuse permet de répartir uniformément les rognures sur la pelouse
  • Il faut éviter les arrosages trop fréquents car cela favorise un enracinement peu profond de la pelouse tout en gaspillant l’eau

En suivant ces étapes, vous aurez une pelouse écologique et en santé tout en sauvant temps et argent!!!

Également, le document 12 étapes pour un pelouse écologique  peut  vous être utile afin de gérer efficacement et sainement votre pelouse.


Programme offert aux ICI (Industrie, commerce institution)

Programme offert aux ICI  (Industrie, commerce institution)

Recyc-Québec a mis en place un programme afin de favoriser et mettre en lumière les efforts de récupération des industries, commerces et instituions dans leurs activités quotidiennes. Pour plus d’informations sur le programme, veuillez consulter le lien suivant :


Neuf actions pour réduire le volume de votre sac vert.

  1. Réduire notre consommation
    • Le meilleur moyen de lutter contre le « trop plein » de déchets est de réduire à la source. Le déchet le moins polluant et le plus facile à « gérer » est celui que l’on ne produit pas.
  2. Participer à la collecte sélective
    • En participant assidûment à la collecte de matières recyclables vous verrez le volume de votre sac vert diminuer de près de 45%.
  3. Pratiquer l’herbicyclage
    • L’été, les rognures de gazon encombrent nos ordures.  En laissant le gazon coupé sur place vous réduisez les quantités de matières enfouies.
  4. Récupérer les encombrants
    • Les électroménagers, les meubles, les « gros morceaux » ne doivent pas être mis aux ordures quand ils peuvent être réutilisés.  Pensez aux œuvres de bienfaisance ou revendez-les.
  5. Composter
    • Les résidus de jardin et de cuisine sont des matières putrescibles représentant  40% du sac vert. Différentes techniques de compostage domestique peuvent être utilisées.
  6. Disposer écologiquement de vos résidus domestiques dangereux (RDD)
    • Les RDD sont l’ensemble des produits corrosif, inflammable, toxique et explosif que nous utilisons.  En acheminant ces produits dangereux aux sites d’enfouissement vous contribuez à contaminer le sol et les nappes phréatiques. Surveillez les collectes et renseignez-vous sur les points de collectes.
  7. Récupérer les vêtements et autres textiles
    • Des œuvres de bienfaisance et certaines friperies récupèrent les vêtements et les tissus. Apportez-leur les vôtres.
  8. Récupérer les articles du quotidien
    • Les petits articles de la vie courant sont récupérés par certains organismes sur le territoire. Informez-vous.
  9. Surveiller les activités
    • Certaines activités de récupération sont offertes sur le territoire de votre municipalité. Soyez attentif. Participez en grand nombre, cela bonifiera l’activité et encouragera les organisateurs à vous en offrir davantage.

Si votre entreprise ou votre organisme récupère certaines matières, faites-vous connaître en communiquant avec la MRC des Jardins-de-Napierville (450) 454-0559 ou au (514) 725-0559.