• slidebg1
  • darkblurbg
  • darkblurbg

Lili Macaroni, je suis comme je suis! (P/TES)

Sous navigation

Lili Macaroni, je suis comme je suis! (P/TES)

Auteur(e) : Nicole Testa

Lili Macaroni se considère chanceuse d’avoir des cheveux roux comme sa maman, des taches de rousseur sur le nez comme son papa, des yeux comme deux petits bleuets comme sa mamie et un rire communicatif comme son papi. Elle a hâte de grandir et en attendant, elle apprend plein de choses à l’école et dessine des papillons. Or, ses copains en viennent parfois à se tromper sur elle. Ils l’appellent Lili Macaroni au fromage, lui disent que ses cheveux sont orange citrouille et qu’elle a les yeux trop collés. Peinée, elle se dessine comme elle souhaiterait être: cheveux noirs, des yeux comme des pépites de chocolat, pas de flocons dorés sur le nez… Elle s’aperçoit cependant qu’elle a effacé tout ce qui lui rappelait ses parents et ses grands-parents et afin de guérir sa peine, elle fabrique le plus beau des papillons à pois pour l’accrocher à son cou. Elle découvrira ainsi qu’elle n’est pas la seule à ressentir ce sentiment, ses camarades de classe et sa professeure connaissant eux aussi des moments de tristesse. [SDM]
Critique : Un magnifique album sur l’acceptation de soi, qui oscille entre la joie de vivre contagieuse de la petite Lili et sa tristesse lorsque ses amis se moquent de son apparence physique. La fillette aux cheveux orange ébouriffés canalise sa peine sous forme de papillons qui s’envolent, qu’elle accroche au plafond de sa chambre pour démontrer que l’on ne peut être à l’abri de ce sentiment douloureux, mais que celui-ci ne dure pas éternellement. Le texte emploie ainsi quelques jolies métaphores tout en soulignant certains mots en écriture cursive. De lumineuses aquarelles mettent le tout en image, celles-ci s’estompant lorsque Lili est triste et brillant, lorsqu’elle est heureuse. [SDM]