• slidebg1
  • darkblurbg
  • darkblurbg

Les municipalités Saint-Rémi et Saint-Michel ensemble pour la sécurité des piétons et des cyclistes

Sous navigation
Les municipalités Saint-Rémi et Saint-Michel ensemble pour la sécurité des piétons et des cyclistes
11 septembre 2017

SAINT-RÉMI, LE 11 SEPTEMBRE 2017 – C’est le 9 septembre que Saint-Rémi et Saint-Michel ont inauguré le lien cyclable les reliant. Ce projet commun avait pour objectif de permettre aux citoyens de circuler de façon sécuritaire entre deux municipalités en évitant la Route 221. Ainsi, ce sentier de 450 mètres de long relie la piste cyclable existante dans le secteur des Jardins de Saint-Rémi à celle située près du golf à Saint-Michel.

Les démarches pour sa réalisation ont débuté en 2015 lorsque la mairesse de Saint-Rémi, madame Sylvie Gagnon-Breton et monsieur Jean-Guy Hamelin, maire de Saint-Michel, se sont rencontrés au sujet de ce projet commun. Ils ont ensuite proposé le tout à leur conseil respectif et tous les élus ont donné leur accord.

Par la suite, la Ville de Saint-Rémi a dû faire l’acquisition du terrain et plusieurs intervenants ont été impliqués dont différents ministères. Toutes ces étapes ont mené à la réalisation d’un tronçon cyclable qui permettra d’éviter qu’un autre accident tragique, tel que celui qui s’est produit en juillet 2016 entre un jeune cycliste et une voiture, ne se reproduise.

Nouvelle piste cyclable
Parallèlement à cette initiative, la Ville de Saint-Rémi a finalisé, cet été, sa piste cyclable sur la rue Saint-Paul. Elle a pour but d’assurer un lien permanent et sécuritaire pour les piétons ainsi que pour les cyclistes circulant entre le secteur résidentiel des « Noms de filles », le parc Rosaire-Denault et l’intersection du boulevard Saint-Rémi.

Des objectifs atteints
« Ces travaux permettent d’atteindre plusieurs objectifs que nous nous étions fixés lors de la rédaction de notre vision et notre planification stratégique dont offrir aux citoyens des infrastructures ainsi qu’un milieu de vie de qualité et sécuritaire. Également, ils encourageront les gens à utiliser des modes de transport actif et ainsi adopter de saines habitudes de vie. » a précisé madame Sylvie Gagnon-Breton, mairesse de Saint-Rémi.

Ces projets ont été en partie subventionnés par le gouvernement du Québec dans le cadre des projets financés par le Fonds de développement des territoires.