• slidebg1
  • darkblurbg
  • darkblurbg

Un nouveau sentier fait des heureux à Saint-Rémi

Sous navigation
Un nouveau sentier fait des heureux à Saint-Rémi
23 septembre 2016

Saint-Rémi, le 23 septembre 2016 – C’est dans le cadre du programme de subvention Véloce II du Ministère des Transports du Québec que la Ville de Saint-Rémi a mis en place une voie réservée au transport actif aux abords des écoles primaire et secondaire. Ceci afin d’augmenter la sécurité des élèves.

Ainsi, l’objectif du projet était de sécuriser les modes de déplacements actifs dans le secteur où la densité de circulation est très élevée. Les travaux d’un peu plus 1 000 000$ ont eu lieu durant 8 semaines, soit du 13 juin au 5 août. Le tout était donc complété pour la rentrée scolaire.

«Nous sommes fiers du résultat d’un travail de longue haleine. Un tel projet nécessite la concertation de plusieurs acteurs et c’est en consultant notre population que nous en sommes venus à mettre en place un nouvel aménagement sécuritaire et fonctionnel,» a affirmé la mairesse de Saint-Rémi, Sylvie Gagnon-Breton.

En plus d’être adapté aux besoins des usagers, les deux débarcadères d’autobus y ont été réaménagés. L’ajout de ce tronçon permet de desservir la clientèle des écoles, du centre communautaire, des terrains sportifs, de l’aréna et de la bibliothèque.  Un aménagement paysager permet également de rehausser l’attractivité de cette nouvelle infrastructure. «Les élèves utilisent maintenant ce passage plusieurs fois par jour plutôt que de circuler dans la rue,» a soutenu le directeur de Pierre-Bédard, Michel Robert. Pour sa part, le directeur de l’école Saint-Viateur, Christian Duval, a affirmé que : «Ce projet est tout simplement merveilleux et autant les enseignants, les parents que les chauffeurs d’autobus sont heureux de l’initiative de la Ville. Maintenant les parents ne sont plus inquiets de voir leurs enfants circuler sur cette rue.»

Parmi les objectifs du programme, il était aussi question de favoriser les déplacements actifs. Les directeurs des écoles mentionnent que les enseignants prévoient utiliser le sentier pour les entraînements de leur club de course et d’autres activités. On peut donc dire que c’est mission accomplie, pour la Ville de Saint-Rémi.